NDE partie émergée de l’iceberg.

iceberg_Clevenger

 

 

Je visionnais tantôt un débat (avec plusieurs intervenants) sur les NDE, ayant lieu sur la télévision belge et datant de 2012. A ce dernier y intervenait entre autres le Dr. Charbonier et deux « expérienceurs » aux témoignages merveilleux. Pour le reste un théologien, un philosophe, un neurologue Steven Laureys (accompagné de son fameux cerveau en plastique 😛 )  ainsi qu’un confrère du Dr. Charbonier dont j’ai oublié la fonction.

maxresdefault Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo. 

La vidéo fut intéressante pour les témoignages précieux autant qu’émouvants des deux expérienceurs, les interventions au « vitriol » de Jean-Jacques (je plaisante 😀 , il fut très courtois mais plutôt franc du collier)…du reste les analyses du philosophe et du théologien m’ont apparu correctes ainsi qu’en accord total avec mes propres thèses. Evidemment Steven Laureys et l’autre énergumène bon chic bon genre version bruxelloise m’ont beaucoup moins enivré…malgré tout ils se sont bien tenus. En outre, le professeur Laureys m’a l’air sympathique et joueur (quant au projet « aware » de Mario Beauregard, voir « Du Cerveau à Dieu »…à ne pas confondre avec un certain Jean-Claude V 🙂 .)

 

Pourtant ce débat est semblable à cent mille autres et ne fait pas beaucoup avancer le schmilblick !

Pourquoi ? Parce que les NDE ne sont que la partie émergée de l’iceberg. En effet, on nous parle de conscience possible après la mort clinique ou cérébrale etc. on s’égosille pour savoir si des personnes sont réellement revenues de la mort ou n’étaient pas à considérer comme vraiment mortes etc. Tout ça est très technique et tourne en rond car on reste focalisé sur la mort. Je n’ai rien contre, c’est un bon sujet car aboutissement de la vie (terrestre au moins). Sujet d’ailleurs méconnu en Occident, enfin à notre époque contemporaine, ce qui n’était pas le cas par exemple au Moyen Âge.

Nous restons donc centrés autour de la mort comme un enquêteur sur sa scène de crime. C’est certes important car la scène de crime révèle moult indices mais saurait-elle les révéler tous? Non ! Il convient d’élargir le champ et de voir par exemple : qui était la victime, qui fréquentait-elle, avait-elle des dettes (si oui à qui), avait-elle reçu des menaces, si un numéro suspect dans ses derniers relevés téléphoniques l’a appelée régulièrement ou inversement etc. etc.

 

laqvs-sherlockloupe

 

Tout ça pour vous dire que pour prouver la véracité des NDE, il ne faut pas là non plus avoir le nez trop collé sur la mort. Ce que je dis là le Dr. Charbonier le sait pertinemment, et cela transparaît très nettement dans ses œuvres…seulement impossible d’établir les analogies nécessaires quand on a 15 minutes top chrono pour parler (et encore par tranches de 2 minutes). Voilà pourquoi les débats de ce type resteront fatalement stériles.

Ce  que j’aimerais voir, moi, c’est un débat de 3H minimum entre un Laureys et un Charbonier ou autre intervenant du même acabit.

 

Un tel débat permettrait de bien développer autour de la mort mais aussi d’élargir à la Vie avec

un grand V.

 

Car enfin mais quel mystère que la Vie !

Son apparition, ses propriétés incroyables… l’impossibilité matérielle de la recréer sans son concert ! Sa divine complexité et je dis bien divine !

 

 

La Vie ne peut, peut-être, tout simplement pas mourir parce qu’elle

EST la VIE!

 

Voilà l’idée-force qui mérite quelque détour. Bien entendu, je n’ai pas le temps de développer ici car je devrais bientôt aller enfiler le tablier pour la popote du souper 😉 .

a82d15c96c8e16e09292206355e8901d

Ce que je voulais vous dire, c’est que le faisceau d’indices validant les NDE est inépuisable et je le démontrerai un jour quand j’en aurai le temps.

 

 

Néanmoins tel le Petit Poucet, je souhaiterais d’ores et déjà essaimer quelques graines en espérant que vous petits oiseaux de la spiritualité allez fondre dessus… pistes à suivre et à relier aux NDE : la physique quantique, les phénomènes de synchronicités (voir Jung, et Philippe Guillemant), la question du temps (P. Guillemant, Etienne Klein etc.), la question de Dieu (Preuves de Dieu dans la philosophie : Leibniz, Thomas D’Aquin, Teilhard de Chardin, Saint Augustin, Lanza Del Vasto etc.), l’Alchimie et les sciences hermétiques des Grands Anciens (pères de la Science moderne qui a fallacieusement éliminé la sacralité de la Science ancienne qui était plutôt SAPIENCE d’antan… se réapproprier donc la notion salvatrice de « sapience »), la question du paranormal et de la parapsychologie (miracles, « impossibilités » physiques à l’épreuve de la Science, fantômes/poltergeist, prémonitions, médiumnité, transcommunication instrumentale etc.), la question universelle de nos origines/ de celle de la Vie et de l’Univers, la question du hasard en corrélation avec la Physique et les Mathématiques, l’étude des textes sacrés et leurs correspondances (Eliphas Levi, René Guénon, Julius Evola ou actuellement Eric Tolone), l’étude hermétique des contes/mythes et légendes…je pourrais bien essaimer d’autres graines mais tout ce que je viens de citer ouvre déjà beaucoup d’autres tiroirs car il est question là des très grandes lignes.

ob_e42b9a_phys-quant-spiri-1 Universum-08fcb1

 

 

 

 

 

 

 

 

Nota bene :  

Aucun des termes cités plus haut ne saurait être un gros mot. Si « paranormal » ou « parapsychologie », vous font ricaner, c’est parce que vous êtes des « clowns » matérialistes désinformés et formatés par l’establishment (je m’adresse aux trolls, pas aux contradicteurs sérieux). Malheureusement pour vous (les trolls), les affaires et phénomènes authentiques sont légion depuis des millénaires…alors au lieu de faire les pitres, vous feriez mieux de vous mettre au boulot et de combler vos lacunes en ces domaines (libre à vous ensuite de les réfuter comme il vous plaira et de la manière la plus honnête qui soit… mais railler sottement sans n’y rien connaître, cela doit cesser !).

 

Trollface

 

 

Bon eh bien, j’espère qu’avec ces petites graines vous saurez trier l’ivraie du bon grain comme dit notre Seigneur et qu’il en germera quelque chose de savoureux.

N’oubliez jamais que la mort qu’elle soit clinique ou cérébrale, n’est pas l’alpha et l’oméga… ni de la mort elle-même, ni du reste. Par conséquent si NDE, il y a, remettons toujours cela en perspective de l’immensité que cela implique et de l’Infini qui rend cela possible…comprenne qui pourra ! 

HFS.