Témoignage bouleversant d’un ancien militaire (1).

Sujet de société sérieux et important…j’aimerais vous offrir le premier témoignage percutant d’un ancien militaire. 

Je le remercie de rompre le silence quitte à raviver de vieilles blessures.

Excellente lecture.

HFS.

 CCH : André 612e GTCAT

Tous mes souvenirs de l’armée et de la guerre…aucun conflit ne se ressemble.

La guerre personne ne l’aime et personne d’autre que nous volontaires, ne la vit. On perd des camarades et des frères d’armes qui défendent tous la même cause : L’HONNEUR. Les Hommes ont coutume de dire que nous sommes comme les animaux… il y a pourtant une chose qu’on n’a pas en commun : on tue à distance ! J’aime les oiseaux car ils ne racontent pas leur histoire : ils la chantent. Qui pourrait nous comprendre, savoir ce qu’on ressent ? Imaginer les pensées qui nous hantent ? Les pensées qui nous suivent toujours, partout, à n’en plus fermer les yeux ! Il y a des nuits où j’ai l’impression d’être suivi, et surveillé par celui qui va tirer sur moi…

Les choses sont comme elles sont, on les accepte et on obéit aux ordres pour la seule cause qui « vaille » : l’honneur d’appartenir à une grande Nation. Une grande Nation qui nous oublie, et si ce n’était que nous…mais elle oublie surtout toute notre loyauté et tous nos services rendus. On ne se plaint pas, nous avons choisi en notre âme et conscience. « Les choses sont comme elles sont », on ne peut pas se dire mieux. Il y a quand même tous ces jours et toutes ces nuits, où ces maudits souvenirs qui me hantent, viennent me submerger… je n’arrive pas à m’en débarrasser.

Je laisse ces écrits car je n’ai personne à qui les confier. J’aimerais bien que le soleil brille plus longtemps et avec lui le printemps. Nous ne sommes pas des héros mais seulement des hommes au courage d’une mère lionne à qui l’on arracherait un de ses petits. Notre seule envie, notre seul désir est d’effacer ce cauchemar qui nous ronge. On a vu et fait des choses que nul ne pourrait supporter. Au fond, le devoir l’exige.

Il y a des jours où je pense oublier mais ce n’est là qu’illusion, le passé nous rattrape toujours quoi que nous fassions. Peut-être que certaines personnes ne comprennent pas très bien la cause qui est la nôtre, celle qui a justifié tous nos actes et nos sacrifices. A ces personnes je dis que le devoir est un bien supérieur qui passe avant tout le reste. Tous les hommes  ayant servi leur Patrie le pensent et s’y résignent. Si on en parle si peu, c’est juste parce qu’on aimerait oublier ou du moins ne plus trop y penser.

Défendre sa Patrie quoi de plus normal mais ce qui n’est pas acceptable c’est que celle-ci se désintéresse de nous. Pas le moindre remerciement ! Elle n’a que mépris lorsqu’on sombre dans la détresse, la solitude, et l’alcool. On n’est pas des héros à ses yeux, ni plus des hommes mais des « anciens combattants » et des « mutilés de guerre ».

 

En bonus, j’aimerais compléter cet article avec la chanson « Brothers in arms » de Dire Straits et sa traduction. Cette chanson merveilleuse, en plus de rendre aux soldats l’hommage dû, exprime avec subtilité ce que ceux-ci ressentent.

Bonne écoute et lisez s’il vous plait la traduction:

 

Paroles et traduction de «Brothers In Arms»

Brothers In Arms (Frères D’armes)

These mist covered mountains
Ces montagnes embrumées
Are a home now for me
Deviennent provisoirement ma demeure
But my home is the lowlands
Mais ma patrie est en terres basses
And always will be
Et le restera toujours
Some day you’ll return to
Un jour vous retournerez vers
Your valleys and your farms
Vos vallées et vos fermes
And you’ll no longer burn
Et vous ne vous tourmenterez plus
To be brothers in arms
D’être des frères d’armes

Through these fields of destruction
A travers ces champs de destruction
Baptism of fire
Le baptême du feu
I’ve witnessed all your suffering
J’ai été témoin de votre douleur
As the battles raged higher
Alors que les affrontements redoublaient d’intensité
And though they did hurt me so bad
Et bien qu’ils m’aient porté un coup fatal
In the fear and alarm
Dans la peur et l’inquiétude
You did not desert me
Vous ne m’avez pas abandonné
My brothers in arms
Mes frères d’armes

There’s so many different worlds
Il y a tant de mondes différents
So many different suns
Tant de soleils différents
And we have just one world
Et nous n’avons qu’une planète
But we live in different ones
Mais nous vivons dans des mondes séparés

Now the sun’s gone to hell
Le soleil est désormais parti en enfer
And the moon’s riding high
Et la lune s’élève
Let me bid you farewell
Laissez-moi vous faire mes adieux
Every man has to die
Tous les hommes doivent mourir
But it’s written in the starlight
Mais il est écrit dans la lumière des étoiles
And every line on your palm
Et dans chaque ligne de votre main
We’re fools to make war
Que nous sommes fous de faire la guerre
On our brothers in arms
A nos frères d’armes