Le Futur simple (1).

J’ai remarqué qu’énormément d’élèves avaient de sérieux problèmes avec certains temps de l’indicatif… dont surtout le « futur simple » et le « passé simple ». Je vous transmets donc quelques leçons synthétiques de mon cru sur ces deux temps rebelles. Je commence par le « futur simple »,  ce n’est pas un remake de « retour vers le futur », c’est juste que ce temps-là est plus usité que le « passé pas si simple » comme je l’appelle pour m’amuser.

Voilà n’hésitez pas à transmettre le truc aux gosses et faites tourner SVP. Je rappelle aux Strasbourgeois et gens de la région que je sévis au sein de l’organisme de formation Stras’cours (voir page « partenaires »).

Ma leçon sera en deux temps et j’espère qu’après ça vous parlerez de vos fautes au passé même si vous écrivez au futur!

HFS.

 

Nota bene: ne vous étonnez pas du ton très simple de ma leçon, destinée à l’origine à de très jeunes élèves.

 

Pour parler au futur on peut utiliser le verbe

« aller » au présent + un verbe à l’infinitif.

 

Regardez le modèle suivant :

 

Je vais partir en vacances.

Tu vas manger une pizza.

Il va écrire un livre.

Nous allons lui faire une surprise.

Vous allez rire après avoir entendu mon histoire.

Ils vont essayer le nouveau toboggan à eau.

 

Pour construire le futur on a repris l’infinitif et rajouté les terminaisons

du verbe « aller » au présent.

 

Je manger-ai, tu manger-as, il manger-a, nous manger-ons,

vous manger-ez, ils manger-ont.

 

Observez bien, à la forme du « je » on a mis « ai » et pas « ais », c’est pour ne pas confondre avec le mode conditionnel, qui se construit presque comme le futur et qu’on utilise souvent pour la formule de politesse : j’aimerais  des frites = conditionnel.

Pour ne pas se tromper avec les terminaisons, retenez plutôt celles de

l’auxiliaire « avoir » au présent de l’indicatif :

 

J’ai, tu as, il a, nous avons, vous avez, ils ont.

 

Voilà exactement les terminaisons du futur simple.

 

 

Nous allons maintenant voir comment se construit le futur à travers les différents verbes. Certains verbes sont irréguliers, cela veut dire qu’ils ne suivent pas le modèle des autres, ils sont un peu plus originaux et il faut les connaître par cœur pour ne pas se tromper.

 

 Les verbes du 1er groupe (verbes en « er » sauf « aller ») sont assez réguliers au futur :

Chanter –> infinitif je chanter-ai –> je chanterai.

Aimer –> infinitif tu aimer-as –> tu aimeras.

Jouer–> infinitif il jouer-a –> il jouera.

Voyager–> infinitif nous voyager-ons –> nous voyagerons.

Appliquer–> infinitif vous appliquer-ez –> vous appliquerez.

Fabriquer–> infinitif ils fabriquer-ont –> ils fabriqueront.

Etc.

Quelques cas récalcitrants du 1er groupe :

Appeler, rappeler, épeler ils ont deux l partout au futur.

 

–> j’appellerai, tu appelleras, il appellera, nous appellerons, vous appellerez, ils appelleront.

 

Le verbe « jeter » leur ressemble, il a toujours deux  t  au futur.

 

–> Je jetterai, tu jetteras, il jettera, nous jetterons, vous jetterez, ils jetteront.

 

« Acheter » se construit aussi sur l’infinitif mais il a un accent grave.

 

–> J’achèterai, tu achèteras, il achètera, nous achèterons, vous achèterez, ils achèteront.

 

Espérer, geler et lever…  lui ressemblent.

 

–> J’espèrerai, je gèlerai, je lèverai etc.

    

« Envoyer »,  il se conjugue au futur sur le modèle de « voir ».

 

 –> j’enverrai, tu enverras, il enverra, nous enverrons, vous enverrez, ils enverront.

–> je verrai, tu verras, il verra, nous verrons, vous verrez, ils verront.

 

Nettoyer, essuyer verbes en oyer, uyer comme « chanter » mais le y

devient i.

 

–> Je nettoierai, tu nettoieras, il nettoiera, nous essuierons, vous essuierez, ils essuieront.

 

 Pour payer on a le choix.

 –>Je paierai ou payerai, tu paieras ou payeras, il paiera ou payera, nous paierons ou payerons, vous paierez ou payerez, ils paieront ou payeront.

 

Pour les verbes du 2e groupe on prend comme modèle « finir ». On les

reconnaît à la forme du nous en -issons(comme le saucisson) au présent.

 

 –>Nous finissons mais partir –> nous partons…donc « partir » est du 3e groupe.

 

« Maudire » fait nous maudissons mais aucun verbe finissant en « ire » n’est du 2e groupe.

 

A part finir, agir, accomplir, choisir, guérir, grandir, réfléchir, réussir, remplir, salir, trahir et quelques autres on utilise plus rarement ces verbes.

Je finirai, j’agirai, j’accomplirai, je choisirai, je guérirai, je grandirai, je réfléchirai, je réussirai, je remplirai, je salirai, je trahirai etc.

Pas de pièges–> infinitif + terminaisons.

 

Nous verrons le troisième groupe bientôt dans une prochaine leçon.

HFS.