La parole des Français de cœur versus oligarques.

grandes-eaux-musicales

Je démontais la baudruche Apathie (il s’appelle Aphatie mais je préfère Apathie ;-P ce serait mieux pour lui) dans mon précédent article…un pseudo-intellectuel ex vendeur de voitures à Bayonne qui détruirait le château de Versailles en première mesure s’il était élu président de la république.

Pourquoi? Pour ne pas que nous y venions en pèlerinage célébrer la grandeur de la France! Mais la grandeur de la France est partout, à commencer par les Français eux-mêmes… alors pour éviter les « pèlerinages » il faut y aller à la bombe H Monsieur Apathie!

photo-635524341450590256-1

En fait, ce pitoyable roquet de la doxa a voulu maladroitement nous faire comprendre que vibrer pour la grandeur de sa nation, c’est très très mal, c’est du « crypto-fascisme » en somme…

Eh bien non mon petit monsieur car les Français comme moi vibrons à la grandeur de Versailles mais aussi devant les pyramides d’Egypte! Aussi devant le parlement de Londres! Aussi devant le Colisée de Rome! Aussi devant le Taj Mahal en Inde! Aussi devant le Kremlin de Moscou! Aussi devant la Grand’Place de Bruxelles! Aussi devant la cité impériale de Chine! Aussi devant le château de Himeji au Japon! Aussi devant l’acropole d’Athènes! Aussi devant la Sagrada Familia de Barcelone! Aussi devant le parlement de Budapest! Aussi devant Kukulkan au Mexique! Aussi devant Frontenac au Québec! Etc.

En clair, devant tout ce qu’ont pu réaliser les Hommes du monde durant des millénaires…car Versailles ce n’est pas seulement la grandeur de la France, c’est la grandeur de l’humanité! Mais des petits roquets du P.A.F comme ce monsieur préfèrent sûrement la médiocrité, et la bassesse…ça fait couler plus d’encre et c’est bon pour le porte-monnaie!

Chers Français écoutons nos compatriotes au lieu de nos « cons pas patriotes ». 

Voici un petit florilège de talents « made in France » comme vous n’en verrez pas à la télévision et si vous osez me dire que les discours d’un Apathie, de nos politicards ou des autres manipulateurs du P.A.F vous inspirent davantage…eh bien vous n’êtes pas français…vous êtes ce que Simone Weil (la philosophe) nomme des déracinés!

Je vous laisse alors, chers déracinés, le soin de lire son ouvrage l’enracinement  afin de bien cerner ma critique à votre propos mais je sais bien que lire vous demandera un trop grand effort. Passez donc votre chemin! La France vous l’avez laissée tomber! Mais…quand elle renaîtra la France et soyez sûrs qu’elle renaîtra, vous serez la lie de la société, les derniers des derniers car traîtres! Même un ennemi a plus de noblesse qu’un traître. Nous, Français de cœur,  devrons juger les traîtres et je signale que notre constitution française avait prévu la peine capitale pour la haute trahison du chef de l’Etat mais aussi pour les ministres et membres haut placés…il s’agissait alors du qualificatif  d’ « attentat contre la sûreté de l’Etat »… tout ceci a été fielleusement enlevé de notre constitution en 1993 et 2007!

   « Le président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant ; il est jugé par la Haute Cour de justice. »

— Premier alinéa de l’article 68 de la Constitution de la Cinquième République française dans sa rédaction originale.

 

Une vieille tradition française: 

« Le président de la République n’est responsable que dans le cas de haute trahison. »

— Loi constitutionnelle du 25 février 1875

« Le Sénat peut être constitué en Cour de justice pour juger soit le président de la République, soit les ministres, et pour connaître des attentats commis contre la sûreté de l’État. »

— Loi constitutionnelle du 25 février 1875

« Le président de la République n’est responsable que dans le cas de haute trahison.
Il peut être mis en accusation par l’Assemblée nationale et renvoyé devant la Haute Cour de justice dans les conditions prévues à l’article 57 ci-dessous »

— Constitution de 1946

« Considérant qu’il résulte de l’article 68 de la Constitution que le président de la République, pour les actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions et hors le cas de haute trahison, bénéficie d’une immunité ; qu’au surplus, pendant la durée de ses fonctions, sa responsabilité pénale ne peut être mise en cause que devant la Haute Cour de justice, selon les modalités fixées par le même article »

— Décision no 98-408 DC du 22 janvier 1999

« Le président de la République n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, sous réserve des dispositions des articles 53-2 et 68.

Il ne peut, durant son mandat et devant aucune juridiction ou autorité administrative française, être requis de témoigner non plus que faire l’objet d’une action, d’un acte d’information, d’instruction ou de poursuite. Tout délai de prescription ou de forclusion est suspendu.
Les instances et procédures auxquelles il est ainsi fait obstacle peuvent être reprises ou engagées contre lui à l’expiration d’un délai d’un mois suivant la cessation des fonctions. »

— Article 67 de la Constitution de la Cinquième République française dans sa rédaction en vigueur depuis le 24 février 2007 (Allez, cherchez l’erreur)

Voilà et maintenant je donne la parole aux Français (!):

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour ceux encore bercés par la télé ;-P: