Cycliste pas anarchiste et pas intouchable: réponse à Rudy.

Réponse à Rudy Staentzel

Je me présente, Miléna, aide-soignante depuis 4 ans, grande lectrice dans l’âme, curieuse de nature, grande passionnée d’Histoire et surtout CYCLISTE de tous les jours.

Pourquoi suis-je cycliste, eh bien surtout parce que je n’ai pas l’honneur d’avoir le permis de conduire, et pour le moment cette situation me convient parfaitement.

Je n’apprécie guère de rouler en voiture et surtout je déteste me faire juger par des moniteurs d’auto-écoles qui se permettent des comportements proprement scandaleux… mais il s’agit d’un autre sujet qui mériterait probablement un article à part.

Je me permets de répondre à l’article de Rudy Staentzel, amicalement bien sûr, je ne peux pas cautionner tes propos sur les cyclistes car il semble tout de même que tu mettes tous les cyclistes dans le même sac.

Je vais donc parler des incivilités des automobilistes, afin d’expliquer pourquoi je me permets parfois de rouler sur le trottoir et de commettre d’autres infractions, et croyez-moi, ce n’est pas par amusement.

Pour me rendre sur mon lieu de travail, j’ai un trajet en vélo de 15 minutes. Et pour ce faire, je me dois d’utiliser la célèbre « route des Romains », célèbre pour sa capacité à ennuyer les cyclistes (Et d’ailleurs les automobilistes et les piétons aussi) !

Veuillez m’expliquer comment je dois faire pour rouler sur la piste cyclable quand 10 voitures sont stationnées en plein dessus, afin que leurs conducteurs puissent manger leurs pizzas ou leurs kebabs, ou chercher leurs clopes, ou tout simplement parce qu’ils téléphonent.

Il est donc évident que je roule sur la route, n’est-ce pas ? C’est moins dérangeant que sur le trottoir, c’est sûr ! Sauf que quand je me permets de rouler sur la route, je me fais insulter violemment, me fait traiter de  « salo… » hum « salopette » parce que vous comprenez, je suis trop lente, et on me sort cette phrase magnifique « La piste cyclable, ce n’est pas fait pour les chiens ! ». Oh mon Dieu qu’est-ce qu’on rigole !

Alors, comme j’en ai assez de me faire insulter, je finis par rouler, devinez où ? Sur le trottoir ! C’est sympa, j’ai pas trop de risques de me faire renverser par une voiture pressée de me dépasser, je suis contente, et puis d’un coup je me fais crier dessus par un piéton, et il me sort cette phrase aussi magnifique qu’inattendue « La piste cyclable, ce n’est pas fait pour les chiens ! », non mais sans blague !

Messieurs les automobilistes, merci de faire en sorte de laisser la piste cyclable disponible pour leurs ayants droit, c’est-à-dire les

C-Y-C-L-I-S-T-E-S !!!

Je tiens aussi à préciser que les gens très dangereux de la « route des Romains » près de Strasbourg, sont surtout les piétons, qui se permettent de sortir en courant d’entre deux voitures, pour traverser la route ! Hors du passage piéton, bien évidemment ! Passage qui pourtant se trouve  à moins de deux mètres ! Serait-ce un effort surhumain ?

Voici pourquoi je me permets des infractions.

Néanmoins,  j’avoue sans peine que certains cyclistes sont franchement dangereux, surtout au centre-ville. Effectivement, ils se permettent d’avoir des attitudes répréhensibles, j’ai parfois honte d’être cycliste.

Je propose une solution très difficile :

 Et si…dans un monde merveilleux… piétons, cyclistes et automobilistes respectaient leurs zones ! Et de manière civilisée si c’est pas trop demander. Si lesdites incivilités n’existaient plus, cela nous dispenserait de tels débats houleux. On peut toujours rêver…

 

Petit slow de rock’n’roll piétons, cyclistes et automobilistes faites-vous un câlin :-D :