Sacha Guitry :

Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage.

 

Le peu que je sais, c’est à mon ignorance que je le dois.

 

Il y a des gens qui augmentent votre solitude en venant la troubler.

 

Ce qui probablement, fausse tout dans la vie, c’est qu’on est convaincu qu’on dit la vérité parce qu’on dit ce qu’on pense.

 

Non, non! N’être jamais parmi ceux qui haïssent. Tâcher d’être plutôt parmi ceux que l’on hait. On y est en meilleure compagnie. 

 

Alphonse Allais :

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas.

 

Les pommes de terre cuites sont plus faciles à digérer que les pommes en terre cuite. (Et je dirai même plus cher Alphonse on digère très mal la crème en glaise, HFS) 

 

La mer est salée parce qu’il y a des morues dedans. Et si elle ne déborde pas malgré tous ces fleuves qui s’y jettent c’est parce que la Providence, dans sa sagesse, y a placé aussi des éponges. 

 

Les arts en graphes de l’Homme franc sait, humour pour les fins lettrés

:-D:

 

Ma chérie descend en bas ! Pléonasme ou fantasme ?

 

Je trouve ma mie très jeune.

 

 L’Enfer est la fosse sceptique, au trou les incroyants, s’égosillait l’inquisiteur.

 

Je suis vraiment septique…alors va te laver !

 

Je l’étreins avec entrain sous un train.

 

Ce régime me pose des problèmes d’éthique.

 

Monter en haut, avec ou sans slip.

 

Les pies sans lits sur cet arbre aimeraient prendre racine.

 

Les tsars dînent serrés comme des sardines.

 

Un ver vert avançait envers et contre tout vers un immense fruit vert au diable Vauvert tombé à l’envers pendant que le poète lisait un vers en écoutant les trouvères et que Cendrillon verte de rage perdait sa pantoufle de vair…

 

Un verset inversé est un vers à l’envers.

 

Ce boudin est sang pour sang bio.

 

Cette andouille est un vrai boudin !

 

Ils ont rangé mon fromage préféré dans la voie lactée.

 

La vielle grand-mère au trot gaffe (grammaire orthographe).

 

Le cas incas, les conquis adorent (conquistadors)!

 

Le vieux Charles attend (charlatan) les pigeons.

 

Mon frère est masseur, ma sœur est maîtresse.

 

Mon père est maire, ses pairs sont son père et le père de son père qui étaient encore plus grands maires.

 

J’ai acheté une jolie palme de chien (anagramme : lampe de chine).

 

Evitons de regarder le mot « reçus » dans un miroir !

 

La raie publique unie vers selles.

 

Aux amateurs de tabliers, de compas et d’équerres : Franck masse au lit le grand Dorian,(Je ne suis ni franc-comtois, ni homo sapiens.)

 

L’homo ça pionce devant le poste de télévision.

 

L’homo et rictus.

 

Le soleil n’a point point ce matin.

 

Ce lépreux n’a point de poings et s’y retrouve point.

 

Une bonne fée sait…manier la baguette.

 

Des rats violets ont mangé des raviolis.

 

N’es-tu pas Nino ? Et toi n’es-tu pas Nini ?

 

Envoi dur, la claque sonne !

 

L’union aux rots, pets, haines.

 

Le pet uni vers selles.

 

Le parle-ment euro-pékins.

 

Les euros filent aux Etats-Unis.

 

« Fais pas chier! » il est con ce type hé ?!

 

Mes « a » privatifs rigolos.

 

« Apoil » : imberbe.

 

« Athé » : qui n’aime que le café.

 

« Apâté » : vive le pain sec!

 

« Acrocs » : sans dents.

 

« Afable » : qui n’aime pas vraiment La Fontaine.

 

« Afiche » : qui n’aime pas les petits papiers.

 

« Amer » : se dit des régions qui n’ont que celui à boire !