Alchimie (1)

J’ai toujours été passionné par l’ésotérisme et la spiritualité… depuis tout jeune j’avais cette sensation étrange que la vie était plus incroyable qu’il n’y paraissait. Que l’Univers recelait des mystères insondables. L’existence m’est apparue très tôt comme un vrai miracle. Tant de questions s’ouvraient à moi. Pourquoi y a-t-il eu quelque chose plutôt que rien ? Qu’est-ce que la réalité  en somme ? Et que contient-elle vraiment ? Est-elle EXTRAORDINAIRE ? Elle l’est!

Nous vivons dans une ère de raison et de certitudes… pourtant ce que nous qualifions bien arbitrairement de « surnaturel », vient quelquefois nous rappeler que nous ignorons tout du Réel ou du moins l’essentiel…

Je me suis beaucoup intéressé à la foi des Hommes, à leurs livres saints, au genre fantastique en littérature, à ce que l’on qualifie aussi très gratuitement de « paranormal ». J’ai découvert à ma grande stupéfaction énormément d’affirmations  déroutantes, incroyables aussi bien chez les Hommes de sciences que chez les plus grands esprits, notamment chez les philosophes. Le genre de sages qu’on n’oserait pas traiter de plaisantins, d’imbéciles ou d’illuminés. Je me suis alors permis d’espérer que je n’étais pas toqué. Que je ne m’étais pas cogné la tête. Que mon attirance envers toutes ces choses était normale. Je ne suis pas un délirant juste un aventurier. Quelqu’un qui aime s’immiscer hors des sentiers  battus car ce qui s’y  trouve existe bel et bien. Même si le terrain n’est pas encore bien défriché.

Il y a de grands mystères, pourquoi les ignorer ? Pourquoi ne pas les percer, pourquoi ne pas s’en enivrer ? Et si le meilleur était  à l’envers de nos prétendues « vérités révélées »… ?

Si je vous parle d’envers, c’est pour mieux introduire l’Alchimie (vous comprendrez pourquoi). De toutes les merveilles que j’ai  pu découvrir en cheminant vers ce je-ne-sais-quoi caché derrière nos illusions, l’Alchimie a été l’une des plus salvatrice. Ce « Grand Art » à proprement parler a changé ma vie. Bien que n’étant pas  moi-même alchimiste, la philosophie du « Grand Oeuvre », m’a aidé à trouver ma propre voie. Je pourrais vous étaler mes connaissances  concernant l’Alchimie sur des pages et des pages, ayant déjà abondamment étudié ce sujet… mais cela serait d’une stupidité sans nom. Pis cela irait à l’encontre totale du but premier de cet art magnifique…qui est de dissoudre son ego. Mieux on n’apprend pas ça dans les livres, on le vit!

Je vous propose donc d’écouter, puisque l’Alchimie est traditionnellement une transmission orale, un véritable alchimiste. Un homme qui l’a vécue et qui a su me donner le goût de découvrir son art. Il s’appelle Patrick Burensteinas et comme j’ai coutume de le dire pour les gens que j’estime: il est aussi passionnant qu’attachant.

Je n’en dirai pour l’heure pas davantage, offrez-vous, je vous en prie deux heures …

Rien que deux petites heures pour laisser le soin à Patrick de vous faire découvrir une autre manière de voir la vie. Je vous encourage également à aller voir son site en cliquant sur le portrait du maître alchimiste Nicolas Flamel… ainsi que de visionner ses autres vidéos disponibles sur youtube que je tâcherai de relayer autant que faire se peut !

Nota Bene : pour les plus intéressés, Patrick a fait de longues émissions radio disponibles sur youtube, sorti une série de petits livres enivrants, ainsi qu’une série de 7 DVD pour présenter le pèlerinage alchimique de la Grand-Place de Bruxelles à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Bon visionnage et grand merci à Patrick Burensteinas.

HFS

nicolas_flamel

 

 

 

 

Bonus :

Dans cette vidéo d’une heure Patrick évoquera entre autres la symbolique alchimique discrète du petit Prince, cela vous permettra peut-être de mieux apprécier (pour ceux qui l’auraient lu) mon petit poème sur  le petit Prince, écrit dans un précédent article….