Aarbenz

Voici la présentation originale d’un jeune artiste talentueux Aarbenz, à la philosophie teintée de bohème et de subversion:

 

Ma pratique artistique a commencé lors d’un voyage en solitaire autour de l’Australie. J’y avais retrouvé une passion jadis perdue, la peinture et accessoirement le dessin. La peinture fut alors une alternative à la solitude du voyage, mais aussi un moyen de retranscrire mes émotions, d’aller à la rencontre des gens. La peinture était devenue mon refuge salvateur, et le voyage, ma source d’inspiration.

 

Parallèlement à mes voyages, j’ai suvi un cursus de Sociologie à l’université de Strasbourg, qui me permit d’intégrer à mon processus créatif, les bases d’un esprit critique et analytique, avec pour thème central la société et l’Homme dans toute sa dimension.

 

Ce processus créatif que je perpétue depuis, réside dans un rapport immédiat avec la matière, le sujet,  le dessin. Il peut se décliner de plusieurs manières, tant numérique que physique, tant sociologique que médidatif. Dans tous les cas, c’est la satisfaction d’initier une œuvre sans en connaître sa finalité, de lâcher prise de sa conscience autour d’un thème précis, souvent personnel, parfois sociétal, le tout, autour d’un processus spontané mis en œuvre par différentes techniques. La création évoque alors pour moi, une transe méditative, enrichie par ce qui m’entoure, par les différentes cultures rencontrées lors de mes voyages, par les représentations et les comportements humains définissant le monde.

Mon processus est aussi fondé sur la profondeur d’un récit, inspiré de rythmes musicaux improvisés, tel que le jazz ou bien la musique éléctronique. A la manière de William Burroughs, j’applique la technique du cut-up à l’art plastique, la matière devient alors une quête d’explorations et de découvertes, mais aussi un moyen subversif de critique et d’abandon des idéaux individualistes et collectifs des générations passées.

 

FRANCE A FRIC

Mélange de techniques, dont le thème central est la relation entre la France et l’Afrique, décliné sous forme de journaux, de médicaments, de billets, d’or aux reflets pétroliers, se fondant dans un ensemble de techniques caractérisé par le lâcher prise, l’abandon de soi.

Collages, Acrylique, Feutres, Encre de Chine, Or, Atovaquone Proguanil, Desloratadine, Journaux

 DSC_0001-752x1024

 

I WANT YOU FOR DJIHAD

Collage évoquant le message subversif d’un appel au combat de deux entités, caractérisé par une même intention belliqueuse au nom d’une idéologie.

 iwantyou

 

 

HOWL :

Peinture et collages numériques sur le thème de HOWL, livre éponyme d’Allen Ginsberg.

 HOWL

 

Pour accéder au site d’Aarbenz cliquez sur son oeuvre histoire de squelettes:

 

 

DSC0301-680x1024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne résiste pas dans cet esprit de bohème et de subversion à finir en musique, avec le groupe légendaire Grateful Dead, bonne écoute (HFS):